Que dois-je faire avant l’intervention de reconstruction du sein ?

  • Préparer tout son dossier médical : protocole therapeutique suivi, adresses des correspondants : medecin traitant, gynécologue, radiothérapeute, chimiothérapeute, oncologue…
  • Se rendre aux deux consultations espacées avec le chirurgien. Celles-ci sont obligatoires de façon à prendre le temps de la réflexion et afin de s’assurer de la bonne compréhension mutuelle de ce qui va être fait, des alternatives thérapeutiques (autres solutions chirurgicales) ; pour pouvoir poser toutes les questions auquelles on aurait pas pensé la première fois.
  • Bien lire le devis qui aura été remis. Celui-ci, devra laisser un délai de réflexion minimum de 15 jours au patient avant la date de l’intervention. Ce devis comprend le détail de toutes les prestations, leur cout, ce qui est compris et ce qui n’est pas compris dans le prix proposé.
  • Un arrêt de travail de 21 jours à 1 mois est à prévoir.
  • Arrêt de la prise d’aspirine, d’anti inflammatoires, ou d’anticoagulants 15 jours avant l’intervention, éventuellement sous le contrôle du médecin traitant pour les traitements au long cours.
  • Ne pas fumer : un arrêt même court, de l’intoxication au tabac, est bénéfique pour l’oxygénation et la qualité du réveil après une anesthésie générale.
  • L’arrêt de la contraception orale 1mois avant l’intervention pour diminuer le risque thrombo-embolique.(risque de formation d’ un caillot dans les veines des jambes, qui peut partir dans la circulation sanguine)
  • Se procurer les bas anti thrombose prescrits par le chirurgien.
  • Se procurer la gaine de contention abdominale qui aura été prescrite par le chirurgien

La veille de l’intervention

Prévoir le temps suffisant pour arriver à l’heure prévue, sans stress excessif.
Passer à l’accueil de la clinique pour régler le devis et suivre les instructions pour l’hospitalisation.
Un shampoing antiseptique sera réalisé, il permet de diminuer la quantité de germes présents sur la peau et donc de diminuer les risques d’infection.
Ne pas fumer ni boire (y compris l’eau) depuis minuit la veille de l’intervention.

Le jour de l’intervention

Une perfusion sera posée sur un de vos bras.
Des bas anti thrombose seront portés pendant toute la durée de l’intervention.
Au bloc opératoire, vous pourrez parler au chirurgien avant votre anesthésie.

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales